Nos

Créations

La Fondation La Tène a par ailleurs créé des biens durables pour que le public puisse soutenir l’archéologie neuchâteloise d’une manière alternative.

Un système de produits dérivés en soumission a été mis en place dès 2007.

Les producteurs de ces produits sont des artisans de la place ; ils versent un pourcentage du prix de vente à la Fondation (de 15 à 20 %) en échange d’une vente sous label conjoint (Laténium, ou plus précisément Fondation La Tène, et Bijoux Bonnet, à Neuchâtel). Les bénéfices générés par la vente de ces produits sont utilisés exclusivement pour soutenir le Laténium et l’archéologie neuchâteloise dans son ensemble.

La Dame de Monruz est la réplique d’un pendentif en jais datant de la fin du Paléolithique supérieur, mis au jour à Neuchâtel/Monruz. Cette microsculpture a donné naissance à un pendentif proposé en or blanc, jaune, noir, en argent ou en bronze doré.

La parure Triscèle a été créée en 2007 à l’occasion du 150e anniversaire de la découverte de La Tène. Elle est composée d’un pendentif, d’une paire de boucles d’oreilles et d’une bague en or jaune, en argent ou en bronze doré – s’inspire d’un élément de phalère découvert à La Tène, site qui a donné son nom au second âge du Fer européen.

Les bijoux sont réalisés par la bijouterie Bonnet, à Neuchâtel.

Les Laténium d’or et d’argent – très belles reproductions d’une pièce celtique, insérées dans une carte de crédit – vous donnent un passeport à vie pour entrer au Laténium.

VOIR LA BOUTIQUE